Information

Covid-19, retrouvez toute l'information

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Plus d'arbres dans notre Commune

Plus d'arbres dans notre Commune

Welkenraedt utilise l’agroforesterie pour renforcer sa résilience aux changements climatiques

 

Notre région est reconnue pour son environnement paisible, ses prairies vallonnées entourées de haies et d'arbres, son paysage façonné par des siècles d'agriculture.

La qualité des habitats qu’on y trouve et les moyens de subsistance des agriculteurs qui en dépendent sont toutefois de plus en plus menacés. Les changements climatiques ont déjà un impact sur la variation des températures et le volume des pluies dans la région, et par conséquent aussi un impact direct sur le bien-être du bétail et la production agricole.

35 % des sols utilisés pour l'agriculture perdent plus de 5 tonnes de terre par hectare et par an. Une sécheresse en 2018 a causé jusqu'à 30 % de perte de revenus pour les agriculteurs.

Welkenraedt met en avant l'agroforesterie dans le cadre de sa stratégie d'adaptation aux changements climatiques. Notre commune cherche notamment à maintenir et à accroître le nombre d’arbres et de haies sur les terres des agriculteurs, car ceux-ci remplissent diverses fonctions importantes, allant de la protection contre l’érosion des sols à l’effet de brise-vent naturel. L'agroforesterie est un type d’infrastructure basée sur la nature qui a pour effet de maintenir et de restaurer la productivité des sols, de lutter contre l'érosion, de maintenir une qualité d'eau élevée et de renforcer la résilience aux changements climatiques. Les projets agroforestiers sont cependant difficiles à promouvoir en l’absence de preuves quant aux coûts, aux revenus et aux co-bénéfices qu'ils impliquent.

L’analyse des coûts-bénéfices (ACB) intégrée, réalisée par l’IISD à l’aide de la méthodologie SAVi, démontre qu’investir dans l'agroforesterie est rentable. L'analyse prend en compte les coûts et les revenus directs, en plus des externalités, associés au projet sur une durée de vie de 20 ans. La simulation est basée sur les 100 000 m2 d'arbres et de haies prévus par la commune.

Les bénéfices nets du projet agroforestier sont estimés à 3 900 000 euros, sur 20 ans, par rapport à un coût d'investissement de 607 629 euros. Lorsque tous les revenus et externalités du projet sont pris en compte, le taux de rendement interne est évalué à 27,85%, comme quoi l'agroforesterie présente une opportunité d’utilisation efficace des ressources publiques.

Les données permettent aussi de calculer que l'effet brise-vent de l'agroforesterie à Welkenraedt permettrait de générer une production agricole supplémentaire de 1 384 659 euros sur 20 ans. De même, l'impact de la réduction des températures sur le bétail permettrait de générer 139 845 euros supplémentaires sur 20 ans.

Plus d'infos sur  https://preview.shorthand.com/FWc78K6LCKSGE8zh

 

Actions sur le document