Information

Solidarité Ukraine, retrouvez toute l'information

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Fortes chaleurs : adoptez les bons réflexes !

Fortes chaleurs : adoptez les bons réflexes !

L'AVIQ a développé une campagne dédiée aux bons réflexes à mettre en place en cas de forte chaleur, et à la vigilance à conserver à l’égard des personnes plus fragiles.

Retrouvez les conseils dans cette vidéo

Que faire en cas de forte chaleur ?

  • S’hydrater : buvez environ 1,5l d’eau par jour (eau, thé, tisanes, potages…) mais évitez les boissons alcoolisées, le café et les boissons sucrées ;
  • Se protéger de la chaleur : restez le plus possible à l’intérieur aux moments les plus chauds de la journée (au moins de 11h à 15h), fermez les fenêtres et les rideaux des façades exposées au soleil tant que la température extérieure est supérieure à la température intérieure et ne les ouvrez que lorsque la plus grosse chaleur est passée. Si vous devez quand même sortir ou aller travailler, essayez d’éviter autant que possible d’être exposé durant les périodes les plus chaudes.
  • Limitez autant que possible les efforts physiques (les activités sportives, par exemple) et si cela n’est pas possible, faites régulièrement une pause et buvez suffisamment ;
  • Protégez votre peau du soleil : pour ce faire, utilisez à intervalle régulier une crème solaire à indice de protection élevé. Demandez éventuellement conseil à votre pharmacien ou à votre médecin traitant ! N’oubliez pas de porter un chapeau ou une casquette et des lunettes de soleil ;
  • Mangez régulièrement et en suffisance, surtout des fruits et des légumes de saison ;
  • Pensez à prendre régulièrement des nouvelles de vos proches plus fragiles.

Quels sont les publics les plus fragiles ?

Tout le monde est concerné par les troubles qui surviennent en cas de forte chaleur. Les risques sont toutefois plus élevés pour des personnes plus sensibles telles que les enfants en bas âge, les personnes âgées et les personnes isolées socialement. Ces personnes méritent dès lors une attention particulière lors de telles périodes de chaleur.

Les risques et les bons réflexes pour les bébés et les enfants

Les enfants en bas âge courent un risque très important parce que leurs réserves de liquide sont limitées. L’exposition au soleil ou le séjour, même bref, dans un espace confiné et trop chaud (voiture, chambre sans aération…) peuvent aboutir rapidement à une déshydratation et à un coup de chaleur. Les enfants souffrant de troubles tels que la diarrhée (qui peut à elle seule provoquer rapidement une déshydratation) ou la fièvre courent un plus grand risque.

  • Donnez régulièrement et abondamment à boire aux enfants, si possible de l’eau (évitez les boissons sucrées) : les bébés et les enfants en bas âge, tout comme les jeunes qui fournissent des efforts, doivent donc, en plus de leur alimentation habituelle, être hydratés en suffisance durant ces périodes.
  • Habillez-les légèrement (vêtements en coton, clairs) ;
  • Limitez les temps de jeu et d'exposition au soleil ;

Protégez-les en leur faisant porter un chapeau et des lunettes de soleil et appliquez-leur toujours une crème solaire haute protection lorsqu’ils sont exposés aux rayons du soleil.

Par ailleurs, ne laissez jamais un enfant seul dans un endroit chaud ou dans une voiture en stationnement.

Les risques et les bons réflexes pour les aînés

Les personnes âgées courent également un risque accru car la réaction d’adaptation de leur corps est moins rapide en cas de chaleur.

  • Conseillez à nos aînés de privilégier la pièce la plus fraîche de leur habitation et assurez-vous qu’ils disposent d’une réserve suffisante de boissons, si possible d’eau ;
  • Dressez une liste des numéros de téléphone importants et installez un téléphone à proximité de la personne ;
  • Si la personne n’est pas en mesure de le faire d’elle-même, dressez une liste toutes les informations importantes la concernant et placez cette note à un endroit visible afin d’orienter les services de santé (en cas d’intervention médicale urgente). Si elle prend des médicaments, veillez à les lister ;
  • Si une présence continue est nécessaire auprès de la personne âgée, informez son entourage (voisins, parents, médecin ou infirmière à domicile) lorsque vous vous absentez pour qu’elles puissent prendre le relais.  Il est par ailleurs conseillé de donner un double des clés à une personne de confiance qui pourra entrer en cas d’urgence ;

Enfin, appelez régulièrement.

Actions sur le document