Aller au contenu. | Aller à la navigation

Campagne "somnolence au volant" - AWSR
Sections
Vous êtes ici : Accueil Actualités nationales Campagne "somnolence au volant" - AWSR

Campagne "somnolence au volant" - AWSR

L'Agence wallonne pour la Sécurité routière (AWSR) lancent une nouvelle campagne de sensibilisation contre la somnolence au volant. Objectif: donner quelques conseils pour éviter de piquer du nez pendant le trajet!

Pendant le mois de février, le petit personnage Otto rappellera aux usagers de la route la seule solution efficace lorsqu'on se sent somnolent au volant : faire une pause.


Quelques chiffres
On estime que la somnolence est responsable de 10 à 20 % des accidents mortels sur nos routes et de 20 à 30 % des accidents mortels sur autoroute. Un conducteur ayant dormi 5 heures en moyenne par nuit pendant quelques jours consécutifs risque 6 fois plus d'avoir un accident qu'un conducteur qui a dormi 8h en moyenne. Par ailleurs, prendre le volant après une nuit blanche équivaut à conduire avec un taux d'alcool d'environ 1 %.


En Wallonie
Selon une étude réalisée par l'AWSR en 2015, plus d'un conducteur wallon sur 10 déclare se sentir somnolent au volant au moins une fois par mois. Alors qu'une courte sieste est la seule et unique solution pour lutter contre la somnolence au volant, environ 40 % des conducteurs wallons pensent encore qu'il ne s'agit pas d'un moyen efficace. Beaucoup d'entre eux sont convaincus de l'utilité de solutions qui sont pourtant inefficaces comme refroidir l'habitacle (56%), parler à un passager (42%) ou encore augmenter le volume de la musique (27%).


Quelques conseils pour les vacanciers

  • Adopter l'hygiène de vie qui s'impose avant le grand départ : une bonne nuit de sommeil d'au moins 8h et un repas léger avant de prendre la route.
  • Planifier son trajet et prévoir des pauses de 15 minutes toutes les 2h.
  • En règle générale, on est moins vigilant entre 2h et 5h et entre 13h et 16h. A ces moments-là, il vaut donc mieux confier le volant à un conducteur « frais et dispo » si on a déjà quelques heures de conduite derrière soi ou même prévoir de passer la nuit dans un hôtel et reprendre la route le lendemain.
  • En cas de fatigue, la seule solution est de s'arrêter, prendre un café et faire une mini sieste de 15 à 20 minutes, ce qui correspond au temps nécessaire pour que le café puisse faire son effet.
     
Actions sur le document